Tasti di scelta rapida del sito: Menu principale | Corpo della pagina

1786–1795

Gravure avec papier de la Bataille de La Maddalena (1793)
Gravure avec papier de la Bataille de La Maddalena (1793)

Dans une situation sociale toujours plus difficile, même à cause d’une grave crise économique, et dont les conséquences étaient accentuées par les évidentes inégalités entre les différentes classes sociales, en France, en 1789 on ouvre pour la première fois après 150 ans les États Généraux, ayant comme but la réforme de la structure de l’état. Cela n’arrive pas à calmer les esprits et le 14 juillet un groupe d’émeutiers prend la Bastille, la prison parisienne considérée le symbole du pouvoir monarchique. C’est la Révolution Française, qui amène, en 1792, à la chute de la Monarchie.
Entre–temps, en Corse, où Pascal Paoli a fait son retour, les mouvements indépendantistes ont pris une nouvelle vigueur et la guerre civile fait rage : les Bonaparte ont choisi la cause française et sont obligés de se réfugier à Toulon. Les sorts de Napoléon, jeune officier de l’armée, sont donc liés au parti révolutionnaire, jusqu’à ce que, le 5 octobre 1795, il est nommé commandant de la place de Paris au but de sauver la Convention Nationale de la menace royaliste.

Les autres états européens ont suivi avec des soucis le développement des événements et ils ont décidé de prendre le parti de la Monarchie : cela vaut aussi pour Ferdinand III d’Habsbourg–Lorraine, grand–duc de Toscane depuis 1790, qui, de mauvais gré, a été le premier, en 1795, à entrer en relation avec la nouvelle–née république française.

1786. Le grand–duc de Toscane, Pierre–Léopold a promulgué le nouveau code pénal, où l’on a aboli la peine de mort.

1790. Joseph Fesch, oncle maternel de Napoléon et futur cardinal, a adhéré à la Constitution Civile du Clergé français, embrassant donc la cause révolutionnaire. Peu après, il a abandonné l’habit, qu’il a ensuite repris en 1801.

1793. Entre le 23 et le 24 février, l’amiral de Carloforte, Vittorio Porcile, est le protagoniste de la bataille de la Maddalena, lorsque la flotte française, qui cherchait à occuper la Sardaigne des Savoie, a été vaincue. Napoléon aussi a participé à cette bataille.

1795. Napoléon est nommé commandant de la place de Paris.
Les premiers affrontements, dans la zone de Savone, commencent entre les troupes austro–piémontaises et celles françaises commandées par le général Schérer.

 


Warning: Unknown: write failed: No space left on device (28) in Unknown on line 0 Warning: Unknown: Failed to write session data (files). Please verify that the current setting of session.save_path is correct (/sitiweb/bonespirit/dbsite_on_line/functions/../temp) in Unknown on line 0