Tasti di scelta rapida del sito: Menu principale | Corpo della pagina

Livourne

Portoferraio (Livorno), Palazzina dei Mulini
Portoferraio (Livorno), Palazzina dei Mulini

Le développement du territoire livournais commence par la valorisation de la ville au XVIe siècle par les Grands–ducs de Toscane, mais l’exiguïté de l’étendue territoriale qui dépendait du noyau citadin n’a été comblée qu’au début du XXe siècle, lorsqu’on a inclu dans la province la zone côtière jusqu’à Piombino, qui correspondait exactement à la zone de la Toscane que Napoléon avait mis sous les ordres d’Élisa et Félix Baciocchi, princes de Livourne et Piombino. Malgré les dommages sérieux causés par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale, les témoignages de son passé sont encore visibles dans son tissu urbain : la Forteresse Nouvelle et les quartiers de la Venezia, les palais du XVIIIe siècle et les premiers établissements balnéaires de l’Italie, les bâtiments néoclassiques et les musées remarquables.

La valeur naturaliste et historique de l’arrière–pays a été préservée par l’institution d’importants parcs : parmi eux, le Parc Interprovincial de Montioni, géré par les provinces de Livourne et de Grosseto. L’histoire de Montioni va de pair avec l’histoire de l’exploitation des mines d’aluns, découvertes en 1474 mais ensuite abandonnées. Aux environs de 1809, Élisa Baciocchi, Princesse de Piombino depuis 1805, a entamé l’ouvrage de transformation du territoire de Montioni avec la construction d’un petit village au service de la mine d’alun qui venait de reprendre son activité. Le village minier était composé d’une série de maisons pour les mineurs et les travailleurs, de fourneaux pour la cuite de l’alun, de la résidence de la princesse et d’un bain thermal à son usage privé, aujourd’hui gardés seulement en partie.

Mais la province de Livourne se compose aussi de la magnifique portion de mer où elle se reflète : la légende raconte que lorsque Vénus sortit de la mer, sept perles se défilèrent de son collier et elles donnèrent origine à l’Archipel Toscan. L’Île d’Elbe est la plus grande des îles de l’archipel et parmi les témoignages de son propre passé elle compte ceux liés à l’exile de Napoléon Bonaparte, qui y est resté depuis 1814 pendant presque un an. Cette île est célèbre pour les résidences que l’Empereur a fait restructurer à Portoferraio : la Villa des " Mulini ", au caractère officiel, et la Villa de " San Martino ", résidence de campagne noyée dans la verdure.


Warning: Unknown: write failed: No space left on device (28) in Unknown on line 0 Warning: Unknown: Failed to write session data (files). Please verify that the current setting of session.save_path is correct (/sitiweb/bonespirit/dbsite_on_line/functions/../temp) in Unknown on line 0