Tasti di scelta rapida del sito: Menu principale | Corpo della pagina

Les Buonaparte à San Miniato

San Miniato (Pise), Palais Formichini
San Miniato (Pise), Palais Formichini

Le 2 juillet 1796, Napoléon, engagé dans la prise de Livourne, s’est déplacé vers San Miniato pour rendre visite à son vieil oncle, le chanoine Filippo Buonaparte : cela est témoigné par un numéro de la Gazzetta Toscana, publiée juste à San Miniato, et un tableau d’Egisto Sarri (appartenant à la Caisse d’épargne de San Miniato et conservé au Palais Formichini avec l’esquisse préparatoire) où le capitaine corse entre à cheval dans le bourg toscan, la silhouette unique de la Tour de Frédéric II à l’arrière–plan. Les sources locales racontent d’ailleurs d’une visite du jeune Napoléon déjà en 1778, lorsque le futur empereur et son père s’étaient rendus en Toscane à la recherche des documents prouvant les origines nobles de la famille, qui étaient nécessaires pour l’admission de Napoléon à la prestigieuse école militaire de Brienne.
La demeure de la famille Buonaparte à San Miniato était l’actuel palais Formichini, de nos jours siège de la Caisse d’épargne locale : le palais avait été bâti au XVIe siècle pour le compte de Vittorio di Battista Buonaparte de San Miniato, selon le projet de l’Architecte Filippo di Baccio d’Agnolo, fils du célèbre artiste florentin.
Au XVIIIe siècle, ce bâtiment a été complété par un portique et un jardin suspendu, pendant qu’au XXe siècle il a été radicalement restructuré en laissant intacte seulement la façade du XVIe siècle.
Vers la moitié du XIXe siècle, lors de la restructuration de la cathédrale de San Miniato sous l’impulsion du prévôt Giuseppe Conti, le sculpteur siennois Giovanni Dupré et sa fille Amalia ont reçu la charge de réaliser des monuments commémoratifs des illustres habitants du passé de San Miniato : voilà qu’on a élevé le cénotaphe de Iacopo Buonaparte, vécu entre 1478 et 1541 et auteur probable de l’écrit " Ragguaglio storico del Sacco di Roma " de 1527. Le monument en marbre blanc, placé dans la nef gauche de la Cathédrale, présente en haut le buste de Iacopo Buonaparte : la physionomie du visage figuré dans la sculpture rappelle, presque à en vouloir remarquer l’éloigné lien de parenté, celui de Napoléon, et en particulier on remarque des affinités avec le célèbre buste du jeune Napoléon exécuté par Canova à Paris en 1802, qui a été une possible maquette iconographique pour l’ouvrage de San Miniato.
Les deux branches de San Miniato de la famille Buonaparte se sont éteintes avec Giuseppe Moccio en 1780 et avec le chanoine Filippo en 1799.

    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /sitiweb/bonespirit/view/intro.php on line 79

Warning: Unknown: write failed: No space left on device (28) in Unknown on line 0 Warning: Unknown: Failed to write session data (files). Please verify that the current setting of session.save_path is correct (/sitiweb/bonespirit/dbsite_on_line/functions/../temp) in Unknown on line 0