Tasti di scelta rapida del sito: Menu principale | Corpo della pagina

La Galerie Demidoff à l’Île d’Elbe

En 1851 le prince russe Anatole Demidoff, descendant d’une famille devenue très riche grâce aux mines de la Sibérie, amateur de l’art et parmi les plus grands collectionneurs de son époque, a acheté le domaine de San Martino des héritiers Bonaparte.

Anatole, qui en 1840 a épousé la nièce de l’empereur Mathilde Bonaparte, a chargé l’architecte florentin Niccolò Matas de réaliser une grandiose galerie visant à accueillir des reliques et des œuvres d’art pour célébrer le mythe napoléonien. Matas s’est préoccupé tout d’abord de l’intégration de la galerie dans le paysage, en adoptant des formes monumentales d’inspiration évidemment néoclassique. Côté décoration, la galerie se référait aux symboles de l’Empire : la frise courant le long de toute la façade porte les symboles napoléoniens de l’aigle impérial, des trois abeilles et de la lettre “N” et, à son intérieur, on trouve les plafonds à caisson ornés d’abeilles alternées aux armoiries de la Légion d’Honneur.

Lors de l’ouverture, en 1861, la Galerie Demidoff offrait à ses visiteurs une collection très riche en œuvres d’art et reliques appartenues à Napoléon et à sa famille. On y pouvait admirer la statue représentant Galatée, attribuée à Canova et pour laquelle a posé Pauline Bonaparte Borghèse, sœur de Napoléon, le Bain de Pauline avec la célèbre baignoire en marbre, la bibliothèque impériale et deux salles de représentation avec la peinture Nœud d’amour, outre qu’une série de décorations représentant la campagne d’Égypte et les fresques de Ravelli. Toutefois, le premier véritable musée napoléonien n’a pas duré longtemps, puisqu’à la mort d’Anatole en 1871 la propriété et la collection ont été vendues par ses héritiers.

La galerie napoléonienne est ainsi devenue un musée et ensuite un espace d’exposition. De nos jours, après des travaux de restauration, elle accueille des estampes de la période napoléonienne provenant de plusieurs collections privées.

Lors de la fondation, sous la porte d’entrée, on a enterré une cagette contenant une épigraphe commémorative où l’on avait indiqué la date de début des travaux (30 octobre 1851), le fondateur du musée (le prince Anatole Demidoff) et le souverain régnant à cette époque–là (Léopold II de Lorraine).

Galerie Demidoff
Localité San Martino
Portoferraio (Livourne)

La Galerie est ouverte
Du mardi au samedi de 9h00 à 19h00 ; le dimanche de 9h00 à 13h00
Fermetures : les lundi, le 25 décembre et le 1er janvier

    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /sitiweb/bonespirit/view/intro.php on line 79

Warning: Unknown: write failed: No space left on device (28) in Unknown on line 0 Warning: Unknown: Failed to write session data (files). Please verify that the current setting of session.save_path is correct (/sitiweb/bonespirit/dbsite_on_line/functions/../temp) in Unknown on line 0